CONCERTS

Stevans est né en 2006 à Genève. Yvan Franel, auteur, chanteur, guitariste, pianiste, rencontre Bruno Tancredi, bassiste, puis John Chirico, batteur. Très vite, le groupe sort « The Reversal EP » dont le single « Monday’s Wedding » va rapidement les révéler sur la scène helvétique.

Leur premier album éponyme, « Stevans », est réalisé par Bertrand Siffert, producteur et ingénieur du son pour les Young Gods. Il sort à l’automne 2006 avec un son rock allant de Franz Ferdinand à Stereophonics, en passant par Oasis. Une filiation évidente due, sans doute, à la culture anglo- helvétique d’Yvan. Trois singles vont s’imposer sur les radios romandes, « Rocky, drunky pervert », « Emotional cash » et surtout, « Monday’s wedding ». Un succès national qui leur permet de s’exporter à l’étranger.

Ils enchainent alors, en quelques années, plus de 500 concerts entre Zurich , Reims, Lyon, Paris, Lisbonne, Porto, Manchester et Londres. L’occasion, pour eux, de rencontrer ou de faire la première partie des plus grands, comme The Servant, Natalie Imbruglia,Girls in Hawaï, Tahiti 80, Editors, The Rakes, Infadels, Kaiser Chiefs, Snow Patrol et Rita Mitsouko. Ils sont programmés dans de nombreux festivals, dont le Paléo de Nyon et le NRJ Music Tour à l’Arena de Genève. En 2007, ils remportent le premier prix du tremplin du Montreux Jazz Festival qui leur offre la chance de jouer, l’année suivante, sur la scène de l’Audtorium Stravinsky, en première partie de Deep Purple

ILS EN PARLENT

« Verdict ? Les chansons parlent d’elles même, l’ensemble est une réussite ! »
EDELWEISSMAG

« Stevans nous file des baffes électro et des électrochocs funcky avec beaucoup de fraicheur et de qualité ! »
DAILY ROCK

« Entre urgences mélodiques et univers pailleté d’electro rock zébré de soul »
L’EXPRESS

DISQUE

LP Rupture le 6 Avril 2015 (R17 / Ipanema Music)

GALERIE DE PHOTOS